Retrouver moi sur FaceBook

Voir votre panier

Voir votre visionneuse

FR / EN

Photos Gérard Schmitt affûts flottant 2020

 

 

 photos prisent PENDANT LES SÉJOURS affût flottant entre le 15 mai et le  15 juillet  2020.

Les plus petites images, signalées "Archives" sont du même lieu mais d'années antérieures.

 

1- photos au CLOT DES CAMARGUAIS.

 

 

 

 

aigrrettes garzettes en duo au couchant.

 

 

 

 

 

 

Chevalier combattant en halte migratoire.

 

 

 

 

 

Ibis falcinelle au bain.

 

 

 

 

 

le trio en blanc camarguais et héron garde-bœuf.

 

 

 

2- photos au Marais des sultanes.

 

 

 

 

 

Héron crabier...pensif ?

 

 

 

 

 

le HÉRON CRABIER survole les  PHRAGMITES.

 

 

 

 

Cohabitation : le quotidien de la roseliére;

 

 

Je me suis avancé vers lui tout doucement, très doucement, par de petites progressions imperceptibles jusqu’à la distance idéale pour nous deux : le crabier chevelu et moi séparés de 20 pas.                                                                                                                                                                                                                                                                       

Évidement avec des objectifs complètement différents : lui pêcher pour se nourrir, moi m’immerger dans son royaume, le comprendre, oublier mon quotidien, partager le sien, devenir crabier dans un instant de bon- heur, voir peut être prendre des images...

Vivre en direct tout le déroulement d’une action animalière dans la nature sauvage, voilà un pur moment de bonheur. Moment où le temps s’arrête, où le coeur bat fort, où le temps compte double, émotion forte d’un partage avec un lointain cousin...

Ici dans ce vaste domaine sauvage de la camargue gardoise la nature s’épanouit sans stress, nous les humains, quelques personnes, sommes les seuls étrangers dans ce monde des marais. Des milliers de flamants roses et d'avocettes passent au-dessus de nos têtes en caquetant en vol : ils rejoingnent un dortoir nocturne en direction du couchant. Quel spectacle de rêve au milieu de nulle part, en immersion totale, sans au- cun bruit de notre monde agité.

Silence, la nature vous envoute, pour notre plus grand plaisir.

Le crabier chevelu m’a oublié, il bondit sur les têtards qui s’agitent dans les algues devant lui, virevolte sur ses proies, par grands sauts, ailes ouvertes tout en en se rapprochant de moi. Il m’ignore. Je me fonds dans le décor, je suis un roseau, roseau je deviens...

J’avais oublié de vous le préciser on est trois, mes excuses à Madame la Talève. Oui une talève sultane est aussi bien occupée juste devant moi à 20 pas également, et sans crainte. Elle a vu ce drôle de chiffon flottant sur l’eau un jour arriver depuis l’autre bout du marais. Les choses ont changé depuis, laissez-moi vous compter l’histoire.

Déambulant sur l’eau ce jour là une talève sultane s’échappe en grande hâte d’une touffe de joncs, bousculant un ragondin qui festoyait dans le coin. Je fais marche arrière en voyant des joncs resserrés autour de ce qui pouvait être un nid. De retour plusieurs jours plus tard je me faufile jusqu’à ce nid où je vois la talève qui couve, je suis rassuré, elle aussi elle ne bouge pas. Des ragondins festoient toujours dans les environs.

Je m’étais immobilisé derrière une touffe de joncs comme précédemment mais les ragondins comme des faucheuses ont fait place net. Je suis complètement à découvert, et la couveuse ne tient plus compte de moi : elle couve avec détermination. La première fois elle était cachée au centre d’une touffe de joncs, maintenant elle est à découvert, tant pis : elle couve patiemment sans bouger.

Revenons au crabier: lui pêche les têtards juste à coté du nid de la ta- lève et ça commence à bien faire : la talève se dresse et caquète, mais le crabier fait le sourd et n’en tient pas compte, pourtant il ne fait pas le poids ce jeunot !

Un héron pourpré passe, des ragondin se chamaillent, se mettent des «roustes" ils grognent, beuglent comme des bovins... une femelle réceptive doit être dans les environs.

Maintenant le crabier est perché sur le nid de la sultane, comme il est calme madame ne dit rien, c’est beau la tolérance entre espèces.

La matinée se passe ainsi, entre coups de gueule des ragondins, caquettement de la sultane et course poursuite du crabier sur les têtards, une belle matinée, que du bonheur.

Je rentre au logis émerveillé par ce petit peuple des marais qui cohabite avec harmonie et respect.

De retour sur place quelques jours plus tard, la talève a quitté le nid.

Je suis inquiet, que s’est-il passé ? Je ne pense pas l’avoir dérangée ? Les ragondins n’ont pas mangé le nid, il est toujours là. Alors que je me pose cette question, une petite boule noire apparait sur le coté du nid : soulagement, c’est un poussin de talève, génial, cette bonne mère a mené sa couvaison à terme.Bravo. Le pauvre petit part à l’aventure et entreprend de descendre du nid.

Evidement, pour lui le bord du nid est une falaise, il fait un roulé boulé avant d’aller s’écraser dans une touffe de joncs en contre-bas, aie aie aie . Mais bon ça va, il se relève et repart en direction de la berge où la végétation est plus dense. Avançant doucement, il disparait parfois dans les algues, les petites pattes rouges réapparaissent et il refait surface. Quelle énergie !

J’aperçois une puis deux talèves sultane qui regardent arriver leur progéniture depuis la frondaison de roseaux : alors j’assiste au départ du nid du dernier poussin. Quel moment, juste là à la minute près, j’ai du mal à y croire! Mais dame nature nous émerveille toujours, il faut se laisser bercer... vivons l’instant présent.

Quelques jours plus tard, je trouve la réponse. Les jeunes regagnent le nid le soir avec la femelle pour y passer la nuit, et cela depuis plusieurs jours, eh oui tout s’explique!

 

 

 

 

 

 

le HÉRON CRABIER vient de capturer un tétard dans les algues.

 

 

 

 

 

 

 

LE HÉRON CRABIER:  IL S'ÉLOIGNE DU NID DE LA SULTANE, JUSTE DERRIÉRE.

 

 

 

 

 

 

 

HÉRON CRABIER: IL PARS AVEC DES ALGUES,  LE TÉTARD AU MILIEU.

 

 

 

 

 

 

 

HÉRON CRABIER: IL se pose quelques pas plus loin pour  extraite le tétard des algues.

 

 

 

 

 

 

HÉRON CRABIER en affut aux tétards devant le nid de la taléve sultane : quel culot ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HÉRON CRABIER EN AFFûT AUX TÉTARDS DEVANT LE NID DE LA TALÉVE SULTANE : il secoue la tête pour avaler.

 

 

 

 

 

 

 

partage de l'espace entre CRABIER ET SULTANE.

 

 

 

 

 

 

 

TALÉVE SULTANE,  le couple: le mâle au fond vient voir la femelle qui couve.

 

 

 

 

 

 

 

 

TALÉVE SULTANE, le mâle.

 

 

 

 

 

 

 

 

TALÉVE SULTANE: la femelle AU NID et un de ses trois jeunes fraichement éclos.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TALÉVE SULTANE et ragondin: les ragondins ont entiérement devastés le pourtourt du nid de la taléve.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"LA SULTANE" EN PROGRESSION DIFFICILE DANS LES GRANDS JONCS.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TALÉVE SULTANE en grand DÉPLACEMENT au dessus de la roseliére.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TALÉVE SULTANE : le couple, discret...

 

 

 

 

 

 

 

la TALÉVE SULTANE se sert de ses pattes préhensible pour TENIR ET consommer les roseaux.

 

 

 

 

 

3- le Marais des aigrettes.

 

 

 

 

 

 

!bis falcinelles, trois grandes aigrettes, deux spatules blanches une mouette rieuse s'alimentent AU PETIT matin... 

 

 

 

 

 

 

 

 

Echasse blanche: elle passe derriére le photographe, sANS AUCUNE HÉSITATION.

 

le photographe trop accupé par un aure sujet, NE SE DOUTE DE RIEN.....

 

 

 

 

 

 

 

 



 

Echasse blanche: elles peuvent etre trés agressivent envers tout intru, pour défendre leur territoire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'ESSOR DE LA Grande aigrette .

 

 

 

 

4- affÛt À "L’Ile"

 

 

 

 

 

Flamants rose au soelil couchant, vu à travers la roseliére.

 

 

 

 

 

 

 


GRANDE AIGRETTE ET TADORNES DE BELON AU COUCHÉ DE SOLEIL AU DESSUS DU LAIRAN  .

 

 

 

 

 

LA Foulque macroule PRENDS SON BAIN.

 

 

MEME LIEUX ANNÉES PRECEDENTES LE LAIRAN 3 PHOTOS SUIVANTES.

 

 

 

Photos D'archives de 2018 DES AFFûT FLOTTANTS AUTOUR DE "L’ILE" AU LAIRANS

 

 

 

 

 

AVOCETTE ÉLÉGANTE: "BEN HUR" AU LAIRAN, en 2018  (RIXE TERRIRORIALE).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

UNE BELLE FAMILLE D'AVOCETTES 2018. AU LAIRAN.

 

 

 

 

 

 

 

 

AVOCETTE ÉLÉGANTE: COQUETTERIE 2018 AU LAIRAN.

 

 

 

 

 

 

5- prise de vue à la Baisse des avocettes.

 

 

 

 

 

Grand gravelot EN PROSPECTION...

 

 

 

 

 

 

 

Bécasseaux cocorli en migtation.

 

 

 

 

 

 

 

 

Bécasseau variable et combattant varié À L'ENVOL.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avocettes élégantes:un groupe de pêche s'envole.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avocettes élégantes ET FLAMANTS ROSEs au couchant .

 

 

 

 

 

 

6- prise de vue à l'Etang des panures.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GUIFETTE leucoptére.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GUIFETTE LEUCOPTÉRE au-dessus du lairan à l'étang des panures..

 

 

 

 

 

 

 

 

GUIFETTE LEUCOPTÉRE: elle se nourri de proies microscopiques.

 

 

 

 

 

 

 

Panure à moustache mâle dans la roseliére.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PANURE À MOUSTACHE mâle: la curiosité la pousse à comprendre quel est ce curieux affût flottant ?

 

 

 

 

 

 

 

 

PANURE À MOUSTACHE, ELLE RAFOLE des graines des PHRAGMITES.

 

 

 

 

 

7- Etang du Pigeonnier : Le port

 

 

 

 

 

 

UNE BERGERONNETTE PRINTANIÉRE PASSE ME VOIR.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Galinulle poule d'eau DANS SON ÉLÉMENT.

 

 

 

 

 

 

 

 

LE HÉRON POURPRÉ GOBBE UN TÉTARDS.

 

 

 

 

 

 

HÉRON POURPRÉ À LA PÊCHE AUX TÉTARDS.

 

 

 

 

MEME LIEUX ANNÉES PRECEDENTES LE LAIRAN 3 PHOTOS SUIVANTES.

 

Photos d'archives  EN AFFÛT FLOTTANT EN 2018 à l'ETANG DU PIGEONNIER : LIEUX DIT "LE PORT".

 

 

 

 

 

aigrette garzette en suspention au-dessus de l'eau, 2018.

 

 

 

 

 

 

couple de sternes naines 2018.

 

 

 

 

 

 

 

AIGRETTE GARZETTE A LA PÊCHE 2018 LE PORT.

 

 

 

 

 

8- PHOTOS aux Sansouires des vanneaux.

 

 

 

 

 

 

 

Coucou gaie immature photographié depuis la rive en voiture: ce jeune tardais probablement à quité son nid de pie d'adoption pour repartir en afrique.

 

 

 

 

 

 

 

 

Panure à moustache en déplacement au sol de la roseliére, photographié depuis l'affût flottant.

 

 

 

 

 

 

 

 

jeune PANURE À MOUSTACHE éclairé par un rayon de soleil.

 

 

 

 

 

9- affût flottant sur le Canal du blongios : le Bourgidou.

 

 

 

 

 

 

 

BIHOREAU GRIS : la grenouille rieuse paye cher sa mauvaise cachette, sa derniére chance, la branche de saule...

 

 

 

 

 

 

 

 

Blongios nain femelle dans sa cachette diurne, surprise et interrogative face à l'affût flottant.

 

 

 

 

 



 

BLONGIOS NAIN FEMELLEà l'envol APRÉS 35 MN D'OBSERVATION MUTUELLE ET SEREINE.

 

 

 

 

 

 

 

 

BLONGIOS NAIN FEMELLE comportement de mimétisme.

 

 

 

 

 

 

 

 

BLONGIOS NAIN  mâle s'envolant de la ripisylve pour ALLER pêcheR..

 

 

 

 

 

 

 

LE HÉRON POURPRRÉ VIENT DE CAPTURER UN ÉCREVISSE.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BloNGIOS NAIN  MÂLE AU DÉPART DE LA ROSELIÉRE.

 

 

 

 

 

 

 

LE BLONGIOS NAIN  MÂLE CHANGE DE PLACE.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la femelle du BLONGIOS NAIN en affût dans les saules secs le matin au levant..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

martin pêcheur perché dans les vieux saules SEcS.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MARTIN PÊCHEUR ATTENTIF.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

martin pêcheur: la pose pour le photographe.

 

 

 

 

 

 

 

le martin pêcheur assome sa proie avant de la gober.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

martin pêcheur et sa prise dans le canal du bourgidou, un alevin de gardon.

 

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                   ​​ 

ROUSSEROLLE EFFARVATE a la chasse aux araignées pour nourrir sa nichée dans le buisson voisin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BLONGIOS NAIN MÂLE avec UNE PERCHE ARC-eN-CIEL qu'il avalera avec beaucoup de difficulté.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BLONGIOS NAIN MÂLE, çà va ,la perche est passée, ouf...

 

 

 

 

 

 

 

 

BLONGIOS NAIN MÂLE, la nuit arrive, il faut partir.

 

 

Données de prise de vue : 
Nikon D850 avec zoom 180/400 F 4
Mise au point 2,5 m zoom zoom à 180
ISO  12800  le 17/07 à 20h05 milieu fermé, sous un saule.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

BLONGIOS NAIN MÂLE: ARRIVÉE DANS LA ROSELIÉRE LE SOIR.

 

 

 

 

 

 

10- photos  réalisées a l'Etang des hérons.

 

 

 

 

 

HÉRON CENDRÉ À L'ENVOL: droit sur l'affût flottant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Héron pourpré le matin au levant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HÉRON POURPRÉau petit  LE matin: commun cette année au lairan.

 

 

 

 

 

11- Etang du Cabris:  le port .

PEU DE PHOTOS EN 2020: par manque de temps à cause du covid.

 

 

 

 

 

 

PORTRAIT de Rousserolle turdoide : songueuse.

 

 

 

 

 

 

MEME LIEUX ANNÉES PRECEDENTE le sauvage 5 PHOTOS SUIVANTES.

 

 

 

Photos d'archives de 2017 étang du Cabris, le sauvage.

 

 

 

 

 

bagarre de HÉRONs CENDRÉ étang du cabri le sauvage.

 

 

 

 

 

 

 

 

échasse blanche et son poussin cabris le sauvage.

 

 

 

 

 

12- Petit etang du Cabris :

 

PAS DE PHOTOS EN 2020: PAR MANQUE TE TEMPS À CAUSE DE DU COVID.

 

 

 

 

 

 

PHOTOS D'ARCHIVES DE 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

sternes naines: affrontement pour un petit poisson.

 

 

 

 

 

 

 

bain.

Mouette rieuse : la détente aprés le bain.

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

le HERON CENDRE perdd sa proie en vol: une aiguille.

 

 

 

 

 

13- Le Sauvage agricole: aux environs de l'acceuil.

 

 

 

 

 

 

 

HUPPE FASCIÉE adulte: chant territorial sur le toit du mas voisin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HUPPE FASCIÉE ADULTE: ELLE NOUS PASSE DEVANT TOUTE EXCITÉE, J'ARRIVE À FAIRE LA MISE AU POINT....Un peu tard elle est déjà un peu loin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

rollier d'europe : cette adulte cherche des larves d' insectes dans un arbre mort.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

faisant de colchide et libellule.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

hirondelle rustique : une belle nichée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MEME LIEUX ANNÉES PRECEDENTE LE sauvage 6 PHOTOS SUIVANTES.

 

 

les rolliers guépiers et huppes avaient déjà élevés les jeunes quand nous sommes arrivés et quitté le secteur (A CUSE DE L'ÉPIDÉMI).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PHOTOS DARCHIVES  DE 2017 et  2018 LE SAUVAGE.

 

 

 

 

 

rollier d'Europe  LE SAUVAGE..

 

 

 

 

 

 

 

ROLLIER D'EUROPE  LE SAUVAGE..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GUÊPIER D'EUROPE  LE SAUVAGE..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GUÊPIER D'EUROPE  LE SAUVAGE..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

huppe nourrissant un jeune au nid  LE SAUVAGE..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HUPPE NOURRISSANT UN JEUNE AU NID  LE SAUVAGE..

 

 

 

 

 

 

14- le Grand Sauvage la nuit

 

 

https://drive.google.com/file/d/1KUpzSaJFBRPBa3F4cqnJDk1nvfjVX2oB/view?usp=sharing

 

 

 

 

 

 

 

 

 

vespertillon SP.

 

 

 

 

 

 

 

 


PROSPECTION AU "GRAND SAUVAGE".

 

 

 

LES IMAGES SUIVANTES ONT ÉTÉ  EXTRAITES DE VIDÉOS RÉALISÉES AVEC DES CAMÉRAS AUTO DÉCLENCHÉES  AUX ALENTOURS DU "GRAND SAUVAGE".

 

LE BUT ÉTANT D'INFORMER SUR LES POTENTIALITÉS DE LA FAUNE, ELLE PERMETTENT AUSSI DE CONNAITRE LA VIE CACHÉE, SURTOUT NOCTURNE DES MILIEUX PROSPECTÉS.

 

PHOTO DU LIEU DIT LE "GRAND SAUVAGE": IL FAIT PARTI DU DOMAINE DU SAUVAGE, ET SITUÉ ENTRE LE BAC DU SAUVAGE ET LE HAMEAU DE PIN FOURCAT.

 

 

 

 

 

VOIR LES VIDÉOS : CLIQUERZ SUR LE LIEN CI-DESSOUS , PUIS CHOISIR " TOUT REGARDER "  OU SÉLECTIONNER LES VIDÉOS.

 

 

VIDÉOS  DE TERRAIN EN CAMÉRA AUTO DÉCHENCHÉES (NOIR ET BLANC)       

 

 

 

 

 

 

 


GENETTE EN DÉPLACEMENT SUR LA BERGE OUEST DU RHÔNE.

 

 

 

 

 

 

FOUINE DANS SA MARAUDE NOCTURNE.

 

 



 

 

CASTOR D'EUROPE:
IL TRAINE UNE BRANCHE DE SAULE DEPUIS LA RIPISYLVEVERS JUSQU'A SON GITE SUR LE FLEUVE, SON JEUNE DE L'ANNÉE SE PRÉCIPITE POUR L'AIDER.

 

 

 

 

 

 

 

CINQ MARCASSINS INTRIGUÉS PAR LA CAMÉRA AUTO: IL POSENT COMME "CHEZ LE PHOTOGRAPHE".

 

 

 

 

 

 

 

la renarde observe les foulques avec leurs poussins (le son de la caméra permet cette interprétation).

 

 

 

 

 

 

 

CHOUETTE HULOTTE AU BAIN : PHOTO D'ARCHIVE DU18 JUIN 2018 A 22H30.

 

CETTE IMAGE A ÉTÉ RÉALISÉE AVEC UN APPAREIL PHOTO NUMÉRIQUE "FULL FRAME D 850.

 

         

EN AFFÛT PHOTO CLASSIQUE À PARTIR DES DONNÉES FOURNIES PAR LA CAMÉRA AUTO.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PHOTO D'ARCHIVE .

 

 

GENETTE JUILN 2018 EN AFFUT FIXE, LE GRAND SAUVAGE,  ÉCLAIRAGE AVEC SPOTS LUMINEUX.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PHOTO D'ARCHIVE.

 


GENETTE  JUILLET 2018, LE GRAND SAUVAGE, ÉCLAIRAGE AVEC SPOTS LUMINEUX.

 
CETTE FEMELLE ALLAITE , UN PEU PLUS TARD LES JEUNES VIENDRONT NOUS RENDRE VISITE.

 

APPAREIL PHOTO NUMÉRIQUE "FULL FRAME" NIKON D850.

 

 

 

 

 

 

 

 

 
PHOTO D'ARCHIVE:
LE POTOHRAPHE EST AUX ANGES AVEC CE RÉSULTAT MAIS QUE DE NUITS PASSÉES SANS SOMMEIL.
Les nuits sont peuplées de rêves qui parfois deviennent réalités...

 

" le fruit de la patience est délicieux" PROVERBE HAITIEN.

 

 

 

 

 

 

 

15- en traversant le domaine de notre voisin, sur Route du Pimpan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CIRCAÉTE JEAN-LE-BLANC: le soir souvent perché sur un pylone électrique. en bordure du chemin.

 

 

 

 

 

 

 

Circaéte jean-le-blanc. Il nous observe EN VOITURE depuis sa vigie.

 

 

 

 

 

 

16- La réserve du petit rhône.

 

 

 

 

 

 

 

LA STERNE HANSEL A PÉCHÉ UN TÉTARD.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

STERNE HANSEL: ENTRETIENT DU PLUMAGE.

 

 

 

 

 

STERN HANSEL : ÉTIRREMENT avant l'envol.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GUIFETTE moUstac AU BAIN.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA GUIFETTE MOUSTAC PRENDS UN BAIN.

 

 

 

 

 

 

 

 

LA GUIFETTE MOUSTAC "ATTERRRIE"  DANS L'EAU.

 

 

 

 

 

 

 

GUIFETTE MOUSTAC : CONFLIT POUR UNE BONNE PLACE.

 

 

 

 

 

 

 

 

GUIFETTE MOUSTAC : OLÉ, ON S'ÉCLATE.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AIGRETTE GARZETTE : DERNIERS RAYONS DE SOLEIL SUR L'ÉTANG.

 

 

 

 

 

 

 

 

Dortoir de hérons: garde boeufs  AVEC une grande aigrette et un martin en bas a droite